Diffusions : ponctuelles

Nous sommes tous des hommes et femmes-livre. A l’instar des personnages de fahrenheit 451 de Ray Bradburry, nous hébergeons tous dans un coin de notre esprit une lecture qui nous a comblé, marqué, transporté…  elle nous est depuis restée figée dans le crâne comme un souvenir d’enfance indélébile dont le plus souvent nous avons à peine conscience. Et pourtant, elle est là, dans un coin, chargée d’émotions et de sens, les nôtres… elle parle de nous. 

On parle beaucoup des livres, des auteurs… Laissons cela de côté et explorons plutôt ensemble le lien, l’expérience qui vous unit à cette lecture.

Un(e) invité(e), un livre, un micro, des surprises…

 

Pour partager Farenheit 162 …

Laisser un commentaire